Le château d'Arenthon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le château d'Arenthon

Message par lebeaujus le Jeu 7 Avr - 15:42



Le Château d'Alex, centre de la seigneurie d'Alex, est une maison forte du XIVe siècle situé sur la commune éponyme, dans le département de Haute-Savoie.


Situation

Le château édifié sur un mamelon, surveillait le débouché du col de Bluffy et la vallée du Fier, il faisait face au château de Dingy. Construit à proximité du village, il est décrit par un inventaire de 1706 comme "un château en assez bon état, couvert de tuiles plates y ayant une grange bouvée et écurie séparées dudit château".

Au siècle dernier, le baron Bouverat le décrivait encore comme "un gros bâtiment à tour carrée coiffée d'une large toiture et dépourvue de tout caractère".


Histoire
Au XIVe siècle, il dépend des seigneurs des Clets.

Au XVe siècle, Marguerite d'Alex, dernière membre de la famille, apporte en dot le château à Pierre d'Arenthon, donnant naissance à la famille d'Arenthon d'Alex.

En 1420, François d'Arenthon, dans une reconnaissance qu'il détient du prince de Savoie, cite : « une maison forte rière Alex avec une pièce de pré et un curtil (jardin) un moulin et un battoir sur le rivage du court d'Alex avec éclos et appartenance ».
le 25 septembre 1620 nait au château Jean d'Arenthon d'Alex, cadet de 24 enfants. Après des études brillantes, le voici Prince-évêque de Genève de 1660 à 1695, l'un des plus remarquables successeurs de Saint François de Sales. On lui doit la construction du Grand Séminaire d'Annecy. Mais surtout il entreprit le procès en béatification de son illustre prédécesseur.
À l'extinction de cette famille au début du XVIIIe siècle, avec Denis d'Arenthon d'Alex, il passe au Favier du Noyer, et en 1773, il est cédé à François-Marie de la Fléchère.

En 1783, le roi de Sardaigne érige Alex en comté.

Au printemps 1793, Alex est un des points forts de l'insurrection de la vallée de Thônes contre le pouvoir de la bourgeoisie jacobine.
Au mois d'août 1793, quand Annecy se révolte à son tour contre les Jacobins, le Comte d'Alex, qui fut premier syndic de la ville, prend la tête de l'émeute, poussé par la population. Pris dans une embuscade, il est assassiné aux Marquisats. Le château est alors confisqué, puis vendu comme bien national. Se succèdent alors les Perravex, Laffin, Bardet, Duret et Philippe Gay qui en démolit la plus grande partie en 1884.

Aujourd'hui, il abrite la Fondation d'art contemporain Salomon.


Du château quadrilatère d’origine, il ne subsiste qu'une partie des logis, les trois quarts ayant été démolis en 1884.

Il se présente aujourd'hui sous la forme d'un logis, orienté nord sud, dont la partie basse abrite un oratoire voûté, encadré par deux tours quadrangulaires.

Un escalier à vis dessert des latrines doubles à chaque niveau.

Au début du XVIe siècle, le corps de logis a subi une importante campagne de construction; la grande salle se voit dotée de nouvelles cheminées et d'un plafond, poutres et solives assemblées en trait de Jupiter, dont la mise en place a été datée de 1514 par dendrochronologie.

Une deuxième chapelle aménagée lors de la construction d'un nouveau corps de logis présente un plafond à caissons et un bénitier en pierre.

La cuisine comprend une cheminée dotée d'un large conduit, pourvue d'un support pour la crémaillère et d'un contrecœur destiné à protégé le sel de l'humidité.

Au décès de Denis d'Arenthon d'Alex en 1706, l'inventaire qui est dressé mentionne la présence à côté du cabinet des archives d'un cabinet servant à mettre les criminels et cite « des gros fers servant à mettre au pieds des criminels"

_________________
Il y a trois type de biens, l'indispensable, l'utile et le superflu
http://saintbernard.frbb.net/
avatar
lebeaujus
Admin
Admin

Messages : 488
Date d'inscription : 18/01/2011
Age : 59
Localisation : les Bauges

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum