Château de Bourdeau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Château de Bourdeau

Message par lebeaujus le Sam 7 Mai - 5:44

Le Château de Bourdeau se situe en France dans le département de la Savoie sur la commune de Bourdeau.


Description

Le château de Bourdeau est de style Troubadour. Les terrasses du château dominent le Lac du Bourget d'environ 80 mètres. Le bâtiment se trouve au-dessus de la crique de Bourdeau. L'ensemble de ses murailles sont couronnées de créneaux.

Histoire
Il est l'un des plus anciens châteaux de Charles de Savoie. Il date du XIe siécle. Il fut construit sur des ruines d'un castrum romain. Le château fut quelque peu endommagé durant cette période trouble de l'histoire. La famille de Seyssel en fut le premier possesseur connu jusqu'au XVIe siècle, puis il y eut d'autres propriétaires. Détruit à la Révolution, le château fut vendu comme bien national en 1800, J-B. Viviand devint le nouvel acquéreur. Il revend les pierres du château en vue de construire la nouvelle église paroissiale. En l'an 1810, l’avocat chambérien Antoine Métral fut l'initiateur de quelques travaux de restauration. Reste que le bâtiment reconnaître une réelle renaissance en l'an 1875, sous l'impulsion de Joseph Girod et avec la participation de l’architecte très en vue Pellegrini auteur, entre autres, du Casino Grand Cercle d’Aix-les-Bains ainsi que du palais de justice de Chambéry. Depuis 1880 à nos jours, le Château de Bourdeau est la propriété exclusive de la famille Gigot de Villefaigne. L'édifice fut transformé en restaurant, durant quelques temps avant que cette activité soit abandonnée en 1955 pour redevenir un château à usage privé.

Littérature
En 1863, George Sand séjourna dans la batisse lors de la rédaction de son roman, Mademoiselle la Quintinie. Le château servit de cadre pour l'histoire. Ainsi elle écrira : « Tu connais ce beau pays de Savoie ; je ne sais pas si tu te rappelles cette localité, tout ce rivage du lac du côté qui ferme à pic la muraille dentelée appelée la chaîne des Monts du Chat (...) De là, on domine tout le lac, long, étroit, sinueux et ressemblant à un large fleuve du nouveau monde ; mais quel fleuve a cette transparence de saphir et ces miroitements irisés ? »

Au XVIe siècle, le philosophe Montaigne, à son retour d’Italie, citera la présence du château comme étant une fabrique d’armes.

Alphonse de Lamartine y a également séjourné.

_________________
Il y a trois type de biens, l'indispensable, l'utile et le superflu
http://saintbernard.frbb.net/
avatar
lebeaujus
Admin
Admin

Messages : 488
Date d'inscription : 18/01/2011
Age : 59
Localisation : les Bauges

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum