La Maison forte de Cursinges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Maison forte de Cursinges

Message par lebeaujus le Lun 23 Mai - 12:49

La Maison forte de Cursinges est une maison forte du XIVe siècle, situé au hameau éponyme, sur la commune de Draillant, dans le département de Haute-Savoie.


Situation

En contrebas du hameau, à 1 km au Sud, sur une butte. Elle surveillait le passage du col des Moises.
Histoire

En 1364, dans la cour de la maison forte a lieu l'acte d'inféodation de celle-ci : « dans la maison de Jehan Sermon dans la cour ».

Le 23 septembre 1389, dans un texte, Pierre de Chatillion reconnait la détenir ; « Reconnoissance passée par Noble Pierre de Chatillion, des mains d'Emery Pellissier, notaire, pour, et au nom de Pierre, Comte de Génevois, pour raison de la maison forte de Cursinges, biens et servis en dépendants, detenus par les particuliers cy nommés, lesquels, le dit de Chatillion vient du fief et sous l'hommage du dit comte du Génevois ».

La maison forte est au XIVe siècle entre les mains de la famille de Rovorée. On trouve Aimé-Gaspard de Rovorée, seigneur de Cursinge, Cervens, la Grangette, etc., lors d'un tournoi à Genève en 1498.

En 1568 elle est aux mains de la famille des Genève-Lullin, et sera vendue plus tard à Jean-Noyel de Bellegarde.

En 1589, elle est incendiée et en partie démolie, et a été démoli en 1685 lors de la guerre qui opposa le duc de Savoie Charles-Emmanuel à la ville de Genève, soutenue par les Bernois et les protestants français.

Cursinges avec Cervens, ainsi que la tour forte de Draillant et diverses terres furent érigés en marquisat en 1693, au profit de Janus de Bellegarde.

Elle est inscrite en 1990, au titre des Monuments historiques.

Description
Elle se présentait sous la forme d'une enceinte quadrangulaire fossoyée de 30 m de côté avec à chaque angle une tour ronde. Les courtines crénelées, d'une épaisseur de 1,20 m, reliaient deux corps de logis, avec une grande et une petite tour carrées et renfermaient deux cours. Deux pont-levis permettaient d'enjamber les fossés inondés par une dérivation du Redon.

Les crues successives finir de la ruiné, une tour s'abattit et les fossés se comblèrent.

Aujourd'hui, l'on peut encore voir sous la végétation des restes de grands pans de murs ruinés marquant encore l'emplacement de la maison forte de Cursinges.

Source
Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Maison forte de Cursinges de Wikipédia en français (auteurs

_________________
Il y a trois type de biens, l'indispensable, l'utile et le superflu
http://saintbernard.frbb.net/
avatar
lebeaujus
Admin
Admin

Messages : 488
Date d'inscription : 18/01/2011
Age : 59
Localisation : les Bauges

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum