Le château des Allues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le château des Allues

Message par lebeaujus le Sam 11 Juin - 7:19



Situation
Hameau des Allues à l'ouest de Saint Pierre d'Albigny

Histoire
Le château des Allues remonte à 1178 avec la famille Guy des Allues. Puis ce château passe entre les mains de Humbert de Lescheraines en 1391.
Jean de Lescheraine, venu des Bauges, s'établit dès 1419, à St-Pierre-d'Albigny. Comme bon nombre d'habitants de ce village, il cultivait la terre et possédait des vignes et celliers. En 1557, Edouard est Seigneur des Allues et de la Compote. Certains de leurs descendants, reposent en grand nombre dans le couvent des Augustins de St-Pierre-d'Albigny. D'après le livre "L'histoire des communes", Urbain de Lescheraine restaure le premier hôpital par acte du 4 mars 1576. Félix Marie Antoine épouse en 1789 Marie Félicité Elisabeth de Manuel de Locatel. Il sera syndic plusieurs fois et s'intéressera à des activités industrielles. Décédé sans enfants, il passe le titre à Camille du Noyer, son neveu. En 1864, une demoiselle Marguerite du Noyer épouse César de la Barge de Certeau. D'après l'Armorial et Nobiliaire de Savoie, de Foras, la famille Favier du Noyer de Lescheraines a eu pour source très honorable de sa noblesse, l'exercice de la magistrature dans notre souveraine compagnie du Sénat de Savoie.

Dans un livre intitulé "Ces dames des Allues", de Jean-Pierre Veyrat (Editions Cabédita), madame de Lescheraines, recevait la marquise de Menjoux, propriétaire du château, devenu par la suite le monastère de la Visitation. "L'histoire est aussi paradoxale puisque quelques kilomètres plus loin, le prieuré Saint-Philippe de St-Jean-de-la-Porte est devenu château" ! Les dames des Allues auront pour amie, Hortense Mancini, nièce de Mazarin, qui sera l'invitée de Madame du Noyer. Le 30 novembre 1674, la duchesse de Mancini, tenait sur les fonds baptismaux le septième enfant de Jean François et Louise de Lescheraines. Elle fait sensation en tuant oies et canards au fusil, en chassant le cerf et les pigeons de Saint-Philippe, et autres excentricités !

Madame de Lescheraine et la Marquise de Menjoux se retrouvaient dans le salon du château des Allues en été. Dans son livre "la Combe de Savoie autrefois", l'historien Maurice Messiez, cite que "le marquis de Lescheraines n'a jamais quitté son château, grande maison austère. Il y a dans l'architecture quelque chose de monastique, un certain style chartreux dans cette demeure des anciens seigneurs des Bauges, dont la noblesse remonte au 13ème siècle".
En 1794 le marquis Pierre de Lescheraines passionné de coutellerie installa des forges, fourneaux et martinets pour fabriquer des faux, scies et limes. D'ailleurs dans ce coin de la ville l'ancien moulin à eau des Allues.
C'est un château sans tour, restauré entre 1763 et 1774 par Pierre Louis de Lescheraines, gros rectangle massif avec ses trois niveaux et sa façade cimentée aux huit ouvertures simples.

_________________
Il y a trois type de biens, l'indispensable, l'utile et le superflu
http://saintbernard.frbb.net/
avatar
lebeaujus
Admin
Admin

Messages : 488
Date d'inscription : 18/01/2011
Age : 59
Localisation : les Bauges

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum