château de Billième

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

château de Billième

Message par lebeaujus le Lun 27 Juin - 5:44

A environ trois kilomètres de La Mar, on voit ce qui reste du vieux château de Billième situé sur la commune de ce nom et à droite de la route conduisant au village. Ce n'est plus qu'une grosse maison en partie ruinée, mais abritant encore plusieurs ménages. Sa tour fut démolie en 1793.

Le premier membre connu d'une famille portant ce nom est Nicolas de Billième {de Billiema), qui fut un des arbitres qui, en 1285, attribuèrent, comme apanage à Louis de Savoie, frère du comte, le pays de Vaud et le château de Pierre-Châtel ; sa fille Isabelle de Billième épouse en 1348 Aynard de Seyssel et reçoit de ce Louis de Savoie, seigneur de Vaud, une dot de 25 livres de rente.

On trouve un Hugues de Billièraeen 1427.

Ce fief passe peu après aux do Bavoz qui furent, par une branche, seigneurs du Villaret, commune de Meyrieux-Trouet.

Jean de Bavoz épouse Amédée d'Onoieu, fille du seigneur de Chemilieu, terre située en face d'Yenne, sur l'autre rive du Rhône.

En 1436, Hugon de Bavoz est qualifié homme lige de Galois de Chevelu. En 1590, Hugues de Bavoz épouse une demoiselle de Prélian.

Le 16 mai 1600, Godefroi de Bavoz est nommé président de Chambre au Sénat de Savoie ; il y avait été nommé avocat général le 18 août 1586. Il est l'auteur d'un traité de droit criminel remarqué alors.

En 1656, Anthelme de Bavoz vend sa maison forte de Billième à son cousin Louis de Bavoz, seigneur d'Oncieu.

En 1690, vivait Louis de Bavoz. Sa terre passe aux de Mareste, des marquis de Lucey.

Louis de Mareste, seigneur de Billième, épouse en 1716 la fille du marquis d'Yenne. Ce fief appartenait à cette dernière famille d'Yenne au moment de la Révolution, qui le vendit comme bien national.

Cependant, un Georges de Bavoz, de Billième, est encore témoin, en la maison forte de Prélian, du testament de François d'Arcollières, seigneur de Prélian en 1757. Il devait habiter la résidence toute voisine, construite par son aïeul et appartenant actuellement au comte de Mareschal de Luciane, d'une vieille famille de Savoie.

Joseph de Bavoz est nommé avocat général au Sénat de Savoie le 6 octobre 1768.

Le dernier du nom, Benoit de Bavoz, lieutenant d'artillerie au service de France, meurt au Malabar en 1775.

Les de Bavoz portaient : de sable au mufle de lion d'argent.

---------------------------
Source;
MÉMOIRES ET DOCUMENTS PUBLIES PAR LA SOCIETE D'HISTOIRE ET D'ARCHÉOLOGIE

_________________
Il y a trois type de biens, l'indispensable, l'utile et le superflu
http://saintbernard.frbb.net/
avatar
lebeaujus
Admin
Admin

Messages : 488
Date d'inscription : 18/01/2011
Age : 59
Localisation : les Bauges

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum