Le château Saint Philippe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le château Saint Philippe

Message par lebeaujus le Ven 5 Aoû - 5:44

Le château Saint Philippe
Ce n'est pas vraiement un château mais un prieuré



Situation
A l'ouest de SAINT JEAN de la PORTE

Histoire
Le prieuré primitif placé sous le vocable de saint Ours, est une fondation bénédictine du monastère viennois de Saint-André-le-Bas, suite à une donation de la reine Ermengarde, en 1032-1033. Au XIIIe s., le prieuré reçoit d’un membre de la famille de Miolans des reliques de saint Philippe. Dans le premier tiers du XIVe s., il devient un lieu de pèlerinage renommé grâce à Blanche de Bourgogne, comtesse de Savoie et prend le nom de Saint-Philippe-de-la-Porte en 1334.
L’église prieurale reconstruite en 1458 était de style gothique flamboyant ; elle comprenait 3 autels et abritait dans des châsses-reliquaires en argent “ la tête et un bras de l’apôtre saint Philippe ” encore mentionnées en 1671. Le prieuré et son domaine sont placés dans la dépendance du collège des Jésuites de Chambéry en 1571 puis à partir de 1773 de l’Economat royal. Vendu comme bien national à la Révolution, le prieuré appartient ensuite à différentes familles comme les Favier du Noyer, de Chambost ou Perrière. Quelques éléments de l’église, malheureusement démolie en 1830-1836 par un des propriétaires, sont visibles en façade et en remplois dans l’actuelle église paroissiale. Le prieuré conserve son corps de logis en deux ailes flanquées de tourelles d’angle et les vestiges du cloître prieural aux arcades rythmées par des colonnes jumelées, prismatique et ronde, coiffées de chapiteaux historiés ornés de têtes enjouées. Cette propriété privée est aujourd’hui inscrite à l’Inventaire supplémentaire des Monuments historiques, n’est pas ouverte à la visite.

Extrait du bulletin municipal de la commune en 1999

A l'aube du moyen-âge existait à St Jean une seconde église dédiée à St OURS, qui
servait aux gens des environs. Elle se trouvait à proximité de l'actuel St Philippe qui,
au 10ème siècle n'était pas encore construit. Une bulle du Pape la mentionne en
1120. Ce St OURS que l’on trouve un peu partout en Savoie, était un soldat de la
légion thébaine, compagnon de St Maurice, martyrisé peu après lui, au 3ème siècle.
Lorsque la reine Hermangarde, veuve de Rodolphe III voulut attirer chez nous les
Bénédictins de St André-le-Bas à Vienne, au début du 11ème siècle, elle leur aurait
proposé le Bourg Evescal. Mais les moines auraient préféré le site de St Ours, où ils
pouvaient édifier quelque chose qui leur soit propre. Ils s'y installèrent donc en
1033 et bâtirent ”le Prieuré de la Porte” près de la maison forte où résidait la famille
du même nom. Le prieuré prit très rapidement le nom de St Ours. Bien pourvus par
Hermangarde, les moines le furent aussi par différents seigneurs qui les comblèrent
de leurs largesses, soucieux d'assurer ainsi leur salut éternel. En particulier les
seigneurs de Miolans. Les moines assuraient un service paroissial, sauf les
baptêmes et les sépultures. Ils faisaient travailler beaucoup de monde sur leurs
terres, leurs moulins, leurs forges, Ils s'étaient entendus à l'amiable avec les
Chartreux d’Aillon pour remembrer les terres et les exploiter sans se gêner. Le
prieuré dépendait toujours de Vienne, et depuis 1150 l'église de St Ours avait perdu
son titre de paroisse, que détenait seule l’église de St Jean, dépendant, elle, des
évêques de Grenoble.
On ne sait pourquoi exactement, au 14ème siècle, St Ours fut écarté au profit de St
Philippe… Ce nom nouveau apparaît en 1370 sur le procès-verbal d'une visite
pastorale de l'évêque, qui précise même que “prieuré et église sont délabrés”. On
sait que des reliques de St Philippe sont arrivées au prieuré : “bras et chefs” avant
1399, date d'une autre visite pastorale qui le mentionne. Venu sans doute constater
la vétusté de l'église de St Ours, l'évêque décida de la remplacer par une autre,
consacrée à St Philippe. Disparue après la Révolution, de même que les reliques,
l'ancienne église témoigne encore de son passé sur la façade de notre église
actuelle par son portail flamboyant et une de ses fenêtres...

--------------
Sources:
www.saintjeandelaporte.fr
www.cg73.fr

_________________
Il y a trois type de biens, l'indispensable, l'utile et le superflu
http://saintbernard.frbb.net/
avatar
lebeaujus
Admin
Admin

Messages : 488
Date d'inscription : 18/01/2011
Age : 59
Localisation : les Bauges

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum