château de Saillon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

château de Saillon

Message par lebeaujus le Mer 24 Aoû - 5:45

château de Saillon



Le village se situe à 14km à l'Ouest de Sion, sur un promontoire de la rive droite du Rhône.




Description du château :

Presque au centre du village, au bord d'un ravin naturel orienté Est-Ouest, une tour circulaire surveille les touristes égarés.

Pour atteindre cette tour, il faut d'abord longer le rempart du village, puis franchir une porte fortifiée. Doucement l'ambiance médiévale monte ainsi que le chemin.
(plein de photos sur:http://www.swisscastles.ch/Valais/chateau/saillon.html)

L'extérieur :

Evidemment, ce n'est pas une fière fortification bien "polissée" mais l'ancien donjon d'un château disparu. Du château médiéval de Saillon il ne reste que de rares pans de murs consolidés. Mais ces traces du passée indique bien son origine : le 13ème siècle.


Première constatation, cette tour circulaire ressemble beaucoup à celle de Saxon que j'aperçois au loin sur la rive gauche . La porte de la tour est à 10 mètres de hauteur coté Sud, système de défense classique pour l'époque. Un chemin de ronde ou une échelle amovible permettait de l'atteindre, mais ceci est une supposition car les traces ont disparu.
Comment faire pour visiter cette tour, car point d'échelle j'ai ? Les Suisses ont pensé à tout, un trou a été percé en bas pour pénétrer facilement dans le donjon. Baissez la tête, nous entrons ......




L'intérieur du Donjon :
A l'intérieur, une belle surprise attend le curieux qui ose entrer :
Un escalier !


Certes, il n'est pas en bois, ni d'époque médiévale mais il va permettre de visiter un étroit donjon et comprendre son architecture.
A mi-hauteur, l'escalier "moderne" s'efface et la montée s'effectue par des marches dans l'épaisseur du mur. Elle s'apparente beaucoup à celle de la tour de La Batiaz. C'est logique : Même époque, même architecte et même Comte de Savoie.

1 - Les deux premiers étages sont réservés à la défense avec des archères droites décalées .
2 - Chaque étage devait être séparé par un plancher soutenu par des poutres dont on voit encore les "encoches" dans les murs.
3 - Au troisième étage, l'emplacement d'une cheminée est visible. Cette salle devait servir de refuge ultime en cas d'attaque.
4 - (Vous êtes peut être à table, je vous fais grâce de ne point vous parler des latrines situées à 20m du sol).
5 - Au sommet, les créneaux ont disparu ainsi que les corbeaux pour les hourds. Mais leur présence est évidente sur ce type de tour.

Du sommet, les soldats pouvaient surveiller les remparts et attaquer les belligérants. Un système de signal optique permettait de communiquer entre les différents châteaux Savoyards du Valais (Saxon et Martigny) situés à 10km




Histoire du château :

* * Au 11ème siècle, un château est cité dans un texte appartenant au Baron de Saillon, vassal de l'évêque de Sion.
* * Au 13ème siècle (en 1232 ?), par un "troc" (échange avec le château d'Aigle) le Comte de Savoie récupère de nombreuses terres dont Saillon qui devient le chef lieu d'une châtellenie.
* * En 1257, début de la construction des remparts du village, ainsi que 5 tours crénelées.
* * Vers 1258 (?) ajout de 2 portes fortifiées avec barbacanes (voir vocabulaire) protégeant l'accès de du petit bourg.
* * En 1263 (?), le Comte Pierre II de Savoie (voir liste) fortifie le château par la construction d'un donjon rond.
* * A la fin du 12ème siècle, le Comte de Savoie en fait de Saillon un centre administratif important.
* * Au début du 13ème siècle, le Comte de Savoie souhaite faire de Chillon un centre de commerce.
* * En 1384, les Patriotes (Hauts Valaisans) attaquent et brûlent partiellement le château.
* * En 1474, début de "la guerre de Bourgogne". De nombreux châteaux ne "survivront" pas à cet évènement historique.
* * En 1475, le château de Saillon est en ruine et ne sera plus reconstruit.
* * Au 20ème siècle, le château est consolidé et le village est mis en valeur pour le tourisme.
* * Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur et la visite de la tour sont libres et gratuites. Le risque de recevoir une pierre est faible, mais n'oubliez pas que vous visitez une ruine.

Au XIe siècle, Saillon appartenait à l'évêché, ce qui permet de supposer que le royaume de Haute-Bourgogne avait déjà possédé un castel ici et que ce dernier avait passé au chapitre sédunois. Les évêques ne semblent toutefois pas avoir réussi à s'imposer, car on voit apparaître au XIIe siècle une famille de seigneurs portant le nom de l'endroit. Vers la fin du XlIe siècle, ces seigneurs de Saillon - qui vraisemblablement occupaient le "vieux château" - tombèrent toujours plus sous la dépendance de la maison de Savoie. En 1221, Thomas de Savoie acquit par troc d'Aymon de Pontverre, peut-être parent des de Saillon, les droits seigneuriaux et ceux de propriété que. celui-ci possédait sur le château de Saillon. Les seigneurs de Saillon ne pouvant plus occuper la forteresse de leurs ancêtres, ils donnèrent en 1231 leur consentement à un contrat d'échange aux termes duquel ils la remettaient au comte de Savoie. De son côté, celui-ci leur cédait son château d'Aigle à titre de fief. Durant les luttes acharnées qui vers le milieu du XIIIe siècle mirent aux prises la Savoie et l'évêché de Sion, Saillon joua un rôle de premier plan en tant que bastion savoyard puisque les comtes, en faisant l'acquisition de cette place forte, s'étaient en quelque sorte glissés entre les propriétés épiscopales de Martigny et de Sion. Au prix d'un travail de plusieurs années, Pierre Il fit transformer Saillon en un ouvrage défensif considérable.

Vers 1257/58, le bourg fut entouré d'un mur d'enceinte et Pierre Meinier, l'architecte du comte, construisit l'imposant donjon aux environs de 1261/62. Conscient de la position stratégique de Saillon, le comte ordonna en 1264 à son châtelain de veiller à ce que la forteresse soit bien entretenue et qu'il s'y trouvât toujours des provisions en suffisance. A la même époque, d'autres forteresses devaient d'ailleurs voir le jour dans la vallée moyenne du Rhône et contribuer elles aussi à affermir la position de la maison savoyarde: de l'autre côté du Rhône, presque en face de Saillon, la forteresse de Saxon, à l'entrée de la vallée de Nendaz celle de Brignon et aux portes de Sion, celle de Montorge.

Ces ouvrages connurent des sorts divers: Brignon fut démantelé après peu d'années et Montorge tomba aux mains de l'évêque; la Savoie ne demeura propriétaire que des châteaux de Saillon et de Saxon, dont elle confia l'administration à des châtelains. Important centre seigneurial savoyard, la place forte de Saillon continua à être menacée par les guerres durant toute la fin du Moyen Age et à plus d'une reprise, les Hauts-Valaisans s'en approchèrent. En 1384, les Patriotes se soulevèrent contre l'évêque Edouard de Savoie. Ils ne se contentèrent pas, à cette époque, de mettre le feu à des châteaux épiscopaux, mais, emportés par la colère, envahirent également les terres savoyardes et dévastèrent Saillon. Au début du XVe siècle, la place forte servit d'asile politique aux membres de la famille des de Rarogne qui, pour échapper à la fureur des Patriotes, avaient demandé aide et protection à la maison de Savoie. Le château ne fut toutefois pas détruit à ce moment-là, mais en 1475, lorsque les Haut-Valaisans, participant aux guerres de Bourgogne, descendirent la vallée du Rhône pour combattre la Savoie, alliée à Charles le Téméraire. C'est à cette date que la forteresse de Saillon fut investie et incendiée. Le "vieux château" lui aussi, aujourd'hui un amas de ruines, semble n'avoir été définitivement détruit qu'en 1475.

Le bourg de Saillon, qui sous la domination savoyarde avait connu un essor réjouissant grâce à de nombreux privilèges, fut également touché par ces événements. Il doit cependant s'être assez rapidement relevé. Le district administratif savoyard de Saillon formait une châtellenie et comprenait, outre Saillon, les villages de Leytron, de Riddes et de Fully-Branson. Ce n'est qu'en 1809 que Saillon se libéra de ses charges féodales.

-----------------
Source
chateau.over-blog.net
www.swisscastles.ch

_________________
Il y a trois type de biens, l'indispensable, l'utile et le superflu
http://saintbernard.frbb.net/
avatar
lebeaujus
Admin
Admin

Messages : 488
Date d'inscription : 18/01/2011
Age : 59
Localisation : les Bauges

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum